PubGazetteHaiti202005

Inclusion Financière : Mannitòks entend révolutionner le marché haïtien à travers les modes de paiement

Christian Cherubin, PDG.Rock Andre, Directeur Executif


Ce 18 juin ramenait le premier anniversaire de création de Mannitòks, une jeune startup haïtienne, qui se donne pour mission d’œuvrer en faveur de l’inclusion financière dans le pays. Pour marquer cette date, les responsables de l’entreprise ont organisé une visioconférence autour du bilan de Mannitòks.

Les résultats de l’enquête (FinScope Haïti) réalisée en 2018 sur l’inclusion financière, démontrent que seulement 11 % de la population haïtienne est bancarisée contre 46 % en situation d’exclusion financière. Ce qui constitue un problème majeur à la croissance économique. C’est justement pour améliorer cette situation en facilitant l’inclusion financière de la population que ce système de paiement en ligne a été mis sur pied.

Un an après, Christian Cherubin, PDG et le Directeur Executif, Rock André, les deux principaux intervenants à la visioconférence, qui a également été diffusée sur Facebook, se sont décerné un satisfecit concernant le bilan de Mannitòks pour ses 12 mois d’activités. Ils expliquent qu’avec cette nouvelle entreprise, les gens n’ont plus besoin de se rendre à un espace physique pour envoyer ou recevoir de l’argent. Mannitòks, à travers son système de paiement, a pu connecter ensemble les banques, les coopératives et les institutions ayant un portefeuille mobile en vue de faciliter les transactions.

« Grâce à Mannitòks, les haïtiens peuvent désormais envoyer ou recevoir du cash sans avoir à se déplacer pour se rendre à un espace physique. Cela se passe, à partir de leur ordinateur ou leur téléphone portable à travers un compte créé à cet effet depuis le site web www.mannitoks.com. Ils peuvent transférer des fonds d’un compte bancaire (de n’importe quelle banque) ou d’une carte bancaire à un portefeuille mobile », se félicite l’économiste faisant remarquer que cette facilité permet de diminuer les attroupements de gens dans les succursales des banques commerciales et/ou les autres institutions financières et du même coup réduire les risques de propagation du COVID-19 dans le contexte actuel.

Depuis sa création à aujourd’hui, Mannitòks compte 25 mille 500 utilisateurs dont 500 entreprises qui ont déjà effectué 40 mille transactions sur le système, informe M. André qui se fixe pour objectif d’arriver à 100 000 utilisateurs d’ici à la fin de cette année tout en proposant d’autres services innovants.

 

Par Diego O. Charles
Lezec15@gmail.com

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport