PubGazetteHaiti202005

Journée internationale de la liberté de la presse : les journalistes du Nord'Est exigent de meilleures conditions de travail

Photo Valéry FELIX

Le mardi 3 mai dernier, c'était la journée internationale de la liberté de la presse. À cette occasion, l'Association des Journalistes Solidaires de Ouanaminthe (AJSO) a organisé, au Centre culturel de la ville frontalière d'Haïti, une conférence-débat où Me Evens Fils, le Bâtonnier de l'Ordre des Avocats de la juridiction de Fort-Liberté était un des conférenciers. Il est intervenu sur l'aspect juridique du métier du journaliste.

Le président de l'AJSO Charles Simpson Amazan, à la fin de l'activité, se dit réjoui de la tenue de cette séance qui a permis de mettre ensemble autour d'une table une bonne partie des journalistes du Nord-Est. Le correspondant de radio Kiskeya dans le département en a profité pour exprimer sa tristesse par rapport au traitement dont sont victimes certains travailleurs de la presse.

M. Amazan, ainsi que les initiateurs de la journée de réflexion du 3 mai ont encouragé les journalistes du Nord'Est à faire preuve de beaucoup plus de maturité et de professionnalisme dans l'exercice de la profession en mettant en application et en prenant pour boussole, conseillent-ils, les principes de base et le code de déontologie du journalisme.

Aussi invitent-ils les collègues et confrères à rester soudés en vue de continuer la lutte visant l'amélioration des conditions de travail de tous les journalistes haïtiens notamment celles et ceux du département du Nord'Est.

 

 

Valéry FELIX

fvalery751@gmail.com

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jun 30, 2022
Pour le jeudi 30 juin 2022, le taux de référence est fixé à 113,20 gourdes pour 1 dollar américain.  

Sport