PubGazetteHaiti202005

Jean Charles Moïse arrêté, emprisonné et déporté par l’immigration américaine et son visa annulé après son voyage en Afrique

Moïse au moment de sa déportation

Le leader de Pitit Dessalines Jean Charles Moïse a confirmé avoir été interpellé par les agents de l’immigration américaine hier après midi. Son visa a été annulé avant d’être déporté en Haïti ce mardi 25 janvier. 

Moīse qui revenait d’une visite au Nigéria transitait par Miami avant de rentrer à Port- au-Prince. Une fois à l’aéroport, l’ancien candidat à la présidence explique avoir été interpellé par des agents de l’immigration qui l’ont questionné sur sa visite sur le continent africain et surtout sur une conversation qu’il aurait eue avec le président vénézuélien Nicolas Maduro. «  Ils m’ont pris et m’ont mis dans une salle et m’ont demandé des explications sur ma visite et les personnes rencontrées au Nigéria et ma conversation avec Maduro ensuite j’ai été placé dans une prison (une  chambre froide)  de minuit à 7 heures du matin avant de m’embarquer dans un avion », a déclaré Jean Charles Moïse lors d’une déclaration à la presse présente á l’aéroport Toussaint L’ouverture. 

« Ils ont annulé mon visa et m’ont dit que je ne pourrai rentrer aux USA pas avant 5 ans », a poursuivi Moise qui estime être victime de représailles politiques. 

Le leader de Pitit Dessalines annonce qu’il va poursuivre le combat pour libérer Haïti. 
Entre-temps certains de ses partisans manifestent leur colère à Delmas. Des barricades de pneus enflammés ont été érigés à hauteur de Delmas 47 pour protester contre le « traitement » infligé à Moïse Jean Charles par l’immigration américaine. 

 

Nos démarches auprès des autorités américaines pour avoir leur version des faits se sont jusqu'à présent révélées vaines.

 

L'ex président de la Chambres des Députés Garry Bodeau n'a pas mis de temps à réagir. Pour lui, il s'agit purement et simplement de la manipulation politique. Il voit les mains de l'Oncle Sam derrière cette affaire et dont l'objectif viserait à propulser Jean Charles Moïse devant la scène dans la perspective des prochaines élections

" Nou pran kou sa nan men Tonton Sam Nan Lane 90 deja.Nou pap pranl nan 2022. Kreyòl pale kreyòl konprann. Fwa sa a Li pap timtim bwa sèch ni emosyon. Se bon pwojè ak estrateji Pou wete Ayiti sou dominasyon lèzòt lap ye.Nou pa egare ! #Jistispoujovenel ! peut-on lire sur le comte twiter de l'interessé .

 

 

 

Par Gazette Haiti

Category

Politique

Culture

Economie

0 comments
Post on May 16, 2022
Dans les locaux du Ministère de l’Économie et des Finances, le gouvernement haïtien a lancé lundi les travaux de préparation du Budget national pour l’exercice fiscal 2022-2023.

Sport