PubGazetteHaiti202005

L’opposition politique appelle la population à descendre massivement dans les rues ce 18 novembre 

.

_La Direction politique de l’opposition démocratique appelle la population haitienne à descendre massivement dans les rues mercredi 18 novembre 2020 pour obtenir le départ de Jovenel Moïse le 7 février prochain. La DIRPOD dénonce les mensonges et les dérives du chef de l’Exécutif accusé de détruire les institutions et d’œuvrer à  la pérennisation du régime PHTK._

Lors d’une conférence tenue ce lundi dans les locaux du parti AAA réunissant la plupart des leaders de l’opposition,  la Direction politique de l’Opposition Démocratique est montée au créneau pour dénoncer une fois de plus les dérives et les mensonges du président Jovenel Moïse à la population. La DIRPOD accuse le pouvoir exécutif d’encourager la prolifération des gangs armés et d’affaiblir toutes les institutions du pays.

La présidente de la Fusion, Edmonde Supplice Beauzile, membre de la DIRPOD souligne que le président Jovenel Moïse avait sciemment refusé d’organiser des élections afin de profiter du dysfonctionnement du parlement. Elle estime également que la volonté de l’Exécutif de changer la Constitution est une stratégie pour permettre à son parti, le PHTK de se perpétuer au pouvoir. Edmonde Supplice Beauzile en appelle à une mobilisation générale en vue de mettre fin au règne de ce régime le 7 février 2021.  

Pour le Sénateur Nenel Cassy, le 18 novembre prochain est symbolique dans la mesure où cette date rappelle la bataille de Vertières. Selon lui, le peuple devrait puiser dans la force de nos ancêtres pour chasser Jovenel Moïse du pouvoir au plus tard le 7 février 2021. 


De son côté, l’ex sénateur Sorel Yacinthe a appelé tous les secteurs du pays à descendre dans les rues pour signifier au monde entier que la population n’en peut plus avec le pouvoir en place. 


Pour ce 18 novembre, l’opposition tente de se réunir mais reste toujours divisée. Tandis que les leaders réunis au sein de la DIRPOD projettent de manifester devant le palais national pour réclamer la démission de Jovenel Moise, Jean Charles Moise de Pitit Dessalines invite, quant à lui, la population à prendre la direction de l’ambassade des USA, à Tabarre. 

 


Par Diego O. Charles

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport