PubGazetteHaiti202005

Jovenel Moise annonce qu'il va lancer les soldats des forces armées aux trousses des gangs armés 

Jovenel Moise, président de la république

« M  pral lanse lame a nan bouda yo! ».  C’est en ces termes grivois inhabituels  que le président Jovenel Moise a lancé ce qu'il appelle la bataille contre l'insécurité. C'est à Pont Sondé, ce vendredi 4 Septembre, à l'occasion du lancement du projet de construction d'un commissariat que le Chef de l'état a fait cette annonce. « Les bandits ont atteint leur limite. Et je leur dis cela: je ne remetrrai pas le pays entre les mains des bandits », a déclaré Jovenel Moise. 

« La bataille contre l’insécurité commence aujourd'hui à Pond Sondé. Je sais que les gens de l'Artibonite ne savent pas mettre bas les armes et ce qui se passe actuellement n'a pas de non ». Il est inconcevable que ces vagabons continuent, dit-il, d'imposer leurs lois dans le pays. Jovenel Moïse demande la paix dans la vallée de l’Artibonite car selon lui cette situation n'a pas de nom. 

Et le chef de l'état de renchérir: « je sais que cela va faire couler des salives et on va me critiquer, je vais lâcher l'armée à leurs trousses »

Le président visiblement excité face à une foule qui était venue l'acceuillir a instruit les ministres de la Justice et de la Défense à se mettre ensemble pour freiner les bandits.

Le président de la république a fait ces déclarations à un moment où l'insécurité fait rage dans le pays notamment à Port-au-Prince où le Bâtonnier de l'Ordre des Avovats Me Monferrier Dorval vient d'être froidement assassiné par des bandits armés. Dans une déclaration sur Magik 9, un membre de la commission de désarmement Jean Rebel Dorcena avait laissé comprendre que la fédération des gangs G9 avait été créée sur sa demande afin de faciliter son travail de désarmement. Vivement dénoncé dans l'opinion publique et par ses pairs du CNDDR, ce dernier allait retourner sur ses déclarations arguant que ses propos ont été mal interprétés. 

Ce vendredi, les corps calcinés de deux personnes ont été découverts à Croix-des-Bouquets. Selon les informations ces actions criminelles seraient l'oeuvre du Gang « 400 Mawozo » qui a détourné une camionnette avec des élèves. Les élèves ont été libérés tandis que le chauffeur et un travailleur tués puis brûlés selon les premiers éléments de l’enquête.

 

 

Par Jose Emmanuel

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e