PubGazetteHaiti202005

Covid-19: Reprise timide des activités scolaires en Haïti 

.

Comme prévu, les activités scolaires ont repris, ce lundi, dans presque toutes les écoles du pays. A Port-au-Prince, les établissements scolaires visités par Gazette Haiti s’efforcent d’appliquer le protocole sanitaire adopté par le Ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle.

Pour cette première journée, les écoles ont accueilli les élèves des classes terminales et de la 9ème année fondamentale. Les responsables de ces écoles s’évertuent à appliquer le protocole sanitaire adopté par le Ministère de l’Education Nationale. Différents points de lavage des mains sont constatés sur la cour des établissements scolaires visités, ce lundi. C’est le cas par exemple aux collèges Marie-Anne et Saint-Louis de Bourdon, aux lycées Marie-Jeanne et des Jeunes Filles, ainsi qu’à l’Ecole nationale République des Etats-Unis. 

Même si ce jour était très attendu, ce n’était pas la grande affluence. Les lycées Marie-Jeanne et des Jeunes Filles ainsi que l’Ecole nationale République des Etats-Unis notamment fonctionnaient ce lundi avec un effectif réduit. Les écoliers sont soumis au protocole sanitaire du MENFP qui leur impose notamment le lavage des mains, le port obligatoire du masque et la distanciation sociale.

Concernant cette dernière mesure justement, l’un des responsables du Collège Marie-Anne dit avoir réduit les effectifs des salles de classe jusqu’à 35 élèves par salle en moyenne. La responsable du Lycée Marie-Jeanne informe avoir été obligée de diviser par deux les salles de classe afin de respecter le principe de 1,5 m de distance. Ce qui implique une réduction des heures de cours soit, 2 heures et ½ par jour pour chaque salle de classe. Cette option est également envisagée par les responsables de l’Ecole nationale République des Etats Unis.

Il n’y avait pas de professeurs dans plusieurs salles de classe au niveau de certains établissements scolaires publics, avons-nous constaté. L’un des enseignants rencontrés menace de ne pas venir travailler la semaine prochaine pour exiger de meilleures conditions de travail et une augmentation salariale.

 

 

Par Diego O. Charles
Lezec15@gmail.com

Politique

Culture

Economie

Sport