PubGazetteHaiti202005

Le DG de l’Ed’H, Michel Présumé, affirme n’avoir jamais été comptable de deniers publics dénonçant un certain activisme dans la note de la FJKL

Michel Presumé Directeur Général EDH


L’ancien secrétaire d’Etat à la planification, Michel Présumé, rejette d’un revers de main les allégations selon lesquelles il a participé au gaspillage des fonds Petrocaribe. Il dit avoir lu avec beaucoup de tristesse le document de la Fondation Je Klere mettant en cause sa nomination au poste de directeur général de l’EDH en raison justement de son implication présumée dans le scandale des fonds vénézuéliens.

La FKL, citant le rapport d’audit de la cour des comptes, a présenté M. Présumé comme l’un des plus grands dilapidateurs présumés des fonds PetroCaribe. « Je jure n’avoir jamais été ordonnateur ni signé de contrats », a dit l’ex-responsable de la division construction de bâtiments publics à l'UCLBP. L’ingénieur Michel Présumé qui dézingue le rapport de la Cour des comptes et remet en question la compétence des membres du tribunal administratif dit déceler également un certain activisme dans le texte de la FJKL.

D’un autre coté, le directeur général de l’EDH, Michel Présumé, dont la nomination est contestée notamment pas les employés de l’institution n’écarte pas la possibilité de jeter l’éponge si aucune entente n’est trouvée rapidement avec les contestataires. Le nouveau patron de l’Ed’H, ancien responsable du conseil de modernisation des entreprises publiques, CMEP, a, une fois, de plus réaffirmé qu’il n’a pas pour mission de privatiser l’EDH mais plutôt d’aider au redressement de la compagnie publique d’électricité qui, selon lui, est au bord de la faillite. 

Pour sa part, le ministre des travaux publics, Nader Joiséus, dénonce le refus du syndicat des employés de l’EDH d’emprunter la voie du dialogue et sa volonté d’imposer un directeur général à la tête de la compagnie publique d’électricité. L’ingénieur Joiséus, qui défend Michel Présumé et la nomination de ce dernier en remplace d’Hervé Pierre-Louis, dénonce des mains politiques derrière le mouvement de contestation des employés de l’EDH, affirmant que certains des protestataires n’ont rien à voir avec l’institution. Le titulaire du MTPTC qui promet que cette crise sera résolue soutient par ailleurs que Michel Présumé dont la nomination est également contestée en raison de son implication présumé dans le scandale Petrocaribe n’a jamais été un ordonnateur.

 

Par Diego O. Charles
Lezec15@gmail.com

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport