PubGazetteHaiti202005

« N ap Mache Pou Lavi » appelle les différents acteurs à trouver un consensus en vue de satisfaire les revendications de la population 

Credit photo: Dieugo ANDRE

Lors d'une conférence de presse tenue à Port-au-Prince le mercredi 4 août 2021, la structure de la société civile « N ap Mache Pou Lavi » lance un appel à un large accord entre tous les acteurs politiques autour de la direction que doit prendre le pays. Elle appelle le premier ministre Ariel Henry à la sagesse en évitant une série de déclarations, car selon ses responsables l'heure est au consensus pour un gouvernement bicéphale. En marge de cette conférence, un sit-in est annoncé pour le jeudi 12 août devant le CEP.

La structure « N ap Mache Pou Lavi » déclare, mercredi, être prête à supporter et à accompagner les acteurs politiques dans le processus visant à chercher un accord politique pour le pays. Selon le docteur Emmanuel Bélimaire, le consensus devrait faire respecter la constitution par la mise en place d'un gouvernement de transition bicéphale.

« Le gouvernement de transition aura comme feuille de route la réalisation du procès petrocaribe, celui des massacres, des kidnappings, la conférence nationale, et une entente pour monter un nouveau CEP honnête et crédible », a fait savoir le Dr Bélimaire.

Pour le syndicaliste Georges Wilbert Franck et Me Robinson Pierre-Louis, c'est un consensus politique qui rendra possible la réalisation des élections dans le pays. Ils invitent « la population à exiger des politiques un dépassement en mettant de côté les intérêts de groupe pour prioriser l'intérêt du peuple haïtien en vue de trouver un consensus pour proposer une gouvernance qui mène vers la stabilité de l'État ».

Les déclarations du premier ministre Ariel Henry selon lesquelles il n'y a pas aucun moyen pour le pays d'avoir un président après la mort de Jovenel Moïse, commente Gerald pourraient enfoncer le pays un peu dans la crise. « Nous ne sommes pas aujourd'hui au moment où quelqu’un peut s'affirmer comme seul chef, nous devons pour l'instant nous lancer à la recherche de ralliement, d'entente pour changer le pays », indique Charles François de l'organisme « Nou Vle Viv » qui invite le premier ministre à cultiver la sagesse.

Samedi Simson, représentant de INIBAZ au sein de « N ap Mache pou Lavi » en profite pour dénoncer certaines figures politiques qui négocient avec Ariel Henry pour des postes. « Cette attitude témoigne du mépris à l'égard des victimes des massacres dans les quartiers populaires », déclare l'homme de INIBAZ, annonçant la tenue d'un sit-in devant le CEP, le jeudi 12 aout.

 

 

 

 

Par: Juhakenson Blaise

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e