PubGazetteHaiti202005

Haïti_Justice:- Assassinat de Jovenel Moïse: Claude Joseph accuse pour une énième fois Ariel Henry de faire obstruction à l’enquête

Claude Joseph ex PM

L'ancien premier ministre intérimaire et chancelier Claude Joseph, pour une énième fois, accuse le premier ministre Ariel Henry de faire obstruction à la justice dans le cadre du dossier de l'assassinat du Président Jovenel Moïse. Lex ministre des affaires étrangères a évoqué dans une note publiée ce mercredi sur les réseaux sociaux 4 raisons selon lesquelles l’actuel gouvernement ayant à sa tête Ariel Henry « ne pourra pas rendre justice au feu président Jovenel Moïse ».

 

L’ancien premier ministre intérimaire n’entend pas s’arrêter dans sa croisade contre son successeur qu’il accuse de faire obstruction à la justice dans le cadre du dossier relatif à l’assassinat du président Jovenel Moïse. 
Selon Claude Joseph, « le gouvernement dirigé par Ariel Henry ne pourra rendre justice au président assassiné Jovenel Moïse pour 4 raisons majeures ».
 
La première raison expliquée par l’ex chancelier Claude Joseph, c’est qu’ « immédiatement après le crime, le Chef du gouvernement s'est entretenu au téléphone en deux occasions avec l'un des présumés assassins du Président, en l'occurrence Joseph Félix BADIO ». Et de poursuivre : « le présumé assassin, sans être inquiété, a rendu visite au Premier Ministre Ariel HENRY dans sa résidence officielle pendant au moins deux fois après la mort du Président Jovenel MOÏSE ».
 
Évoquant une troisième raison, l’ex ministre des Affaires Étrangères Claude Joseph, soutient que « le Premier Ministre Ariel Henry a systématiquement fait obstruction à la justice dans le cadre du dossier de l'assassinat du Président Jovenel MOÏSE. »
 
« À preuve, pour éviter vainement d'être inculpé dans cette affaire, Monsieur Henry a révoqué le Ministre de la Justice Rockefeller VINCENT et a mis à pied le Commissaire Bel-Ford CLAUDE, parce qu'il a convoqué puis inculpé le Premier ministre dans son réquisitoire supplétif. », avance-t-il.
 
Rappelant avoir demandé à l'ONU de mettre en place une commission d'enquête internationale sur le dossier de l'assassinat du Président Jovenel MOÏSE, Claude Joseph indique que « Le Premier Ministre Ariel Henry s'est catégoriquement opposé à sa requête ». 

Pour l’ex chancelier haïtien, « il est donc illusoire de penser que le Gouvernement dirigé par le Premier Ministre Ariel Henry aie la moindre volonté politique d'obtenir justice pour le Président Jovenel MOÏSE. »

De son côté, le chef du gouvernement dans ses multiples interventions exprime toujours sa volonté de faire la lumière sur l’exécution du chef de l’Etat. 

« Tant que je serai à la tête de l'Exécutif, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que justice puisse être rendue au président Jovenel Moïse », a-t-il tweeté mardi 25 janvier avant de conclure en ces termes : 
« Comme je me suis engagé dès mon arrivée à la Primature, je continuerai à solliciter l'assistance judiciaire dans le cadre de l'enquête sur cet horrible assassinat ».


 

 

 

Par Fenel Pélissier

Category

Politique

Culture

Economie

0 comments
Post on May 16, 2022
Dans les locaux du Ministère de l’Économie et des Finances, le gouvernement haïtien a lancé lundi les travaux de préparation du Budget national pour l’exercice fiscal 2022-2023.

Sport