PubGazetteHaiti202005

Au Mexique: la situation des migrants haïtiens au cœur d’une réunion entre la délégation haïtienne et l’Institut National de la Migration du Mexique (INAMI) I

.

En marge du sixième Sommet de la Communauté des Etats latino américains et caribéens (CELAC), une délégation consuite par le ministre des affaires étrangères Claude Joseph a eu ce jeudi 16 septembre 2021, une réunion avec l'Institut National de la Migration ( INAMI ) du Mexique en vue de discuter notamment autour de l'augmentation considérable des flux de migrants haïtiens au cours des deux dernières années. Cette réunion intervient au moment où des milliers d'Haïtiens sont bloqués au Texas près du Mexique.



A un moment où la situation migratoire des Haïtiens sur la frontière sud des Etats-Unis fait la Une des journaux, la délégation haïtienne conduite par le ministre des affaires étrangères Claude Joseph s’est entretenue avec l'Institut National de la Migration ( INAMI ) du Mexique. L’augmentation considérable des flux de migrants haïtiens au cours des deux dernières années ; la situation de ces derniers au niveau des frontières Nord et Sud du Mexique ; le traitement des demandes d'asile et les opérations de rapatriement ont été au cœur des discussions.



« Les deux parties ont convenu de la nécessité de coordonner leurs actions pour résoudre les problèmes liés à la situation irrégulière des compatriotes haïtiens au Mexique », rapporte le bureau de communication du ministère des affaires étrangères et des cultes ajoutant « qu’une table de dialogue bilatéral a été mise en place à cet effet ».



La situation toujours critique



Aux troubles politiques des dix dernières années, l’insécurité ajoutée  à un tremblement de terre meurtrier qui a ravagé le grand Sud, tuant au passage plus de 2 200 habitants, des milliers d’Haïtiens risquent leur vie pour atteindre les Etats-Unie en passant par le Mexique.



Actuellement, 10 500 migrants, dont une majorité d’Haïtiens, se retrouvent bloqués à Del Rio (Texas), dans l'attente d’être arrêtés par les gardes-frontières pour entamer les démarches d’autorisation de séjour. De moins de 2 000 en début de semaine, ils sont désormais plus de 10 500 entassés sous un pont à la frontière sud du Texas en attente de traitement de leur dossier par les autorités migratoires américaines. Pour faire face à cet afflux massif de migrants, la douane américaine et la protection des frontières (CBP) ont annoncé qu'elles allaient envoyer des agents supplémentaires, selon AFP.



L’administration Biden prévoit actuellement une expulsion à grande échelle qui impliquera cinq à huit vols par jour. Dans un communiqué, le ministère américain de la Sécurité intérieure a annoncé qu'il allait « obtenir des transports supplémentaires pour accélérer le rythme et augmenter la capacité des vols d'expulsions vers Haïti et d'autres destinations », dans les prochaines 72 heures.



A titre d’informations, plus de 29 000 Haïtiens sont arrivés le long de la frontière du Mexique avec les Etats-Unis au cours des 11 derniers mois, y compris des familles de nationalités mixtes qui ont eu des enfants nés dans des pays d'Amérique du Sud comme le Brésil ou le Chili, ont indiqué des statistiques communiquées récemment par les autorités frontalières américaines.


 

 

Par : Daniel Zéphyr

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Oct 20, 2021
Après 2 défaites enregistrées lors des 2 premières journées de la compétition face au Bayern Munich (0-3) et au Benfica (3-0), le club catalan a réussi à vaincre le Dynamo Kiev pour son 3e