PubGazetteHaiti202005

« Les élèves des zones de non-droit peuvent se présenter à n'importe quel centre d'examens », déclare Nesmy Manigat

Nesmy Manigat, Ministre MENFP

Le ministre de l'éducation nationale, Nesmy Manigat, a déclaré le vendredi 20 mai dernier que « les élèves des zones contrôlées par les gangs armés pourront se rendre à n'importe quel centre d'examen pour se faire évaluer ». Il a tenu ces propos à l'émission « Haiti sa k ap kwit? » animée par Robenson Geffrard et diffusée sur Télé 20.

On est à quelques semaines des examens d'État. Dans certaines zones, le phénomène de l'insécurité empêche le bon fonctionnement des classes tandis que dans d'autres, dans lesquelles les tensions sont plus graves, les écoles sont contraintes de fermer leurs portes.

Par conséquent, le ministre de l'Éducation nationale, Nesmy Manigat, se montrant motivé pour la réalisation des examens pour tous les écoliers indistinctement, a déclaré que « les élèves qui se trouvent dans des zones dirigées par des gangs armés peuvent se rendre à n'importe quel centre d'examen pour réaliser les épreuves", à l'émission "Haiti sa k ap kwit?" animée par Robenson Geffrard et diffusée sur Télé 20 le lundi 20 mai 2022. 

Cette déclaration a suscité de multiples interrogations. Le présentateur de l'émission, en l'occurrence Robenson Geffrard s'est empressé de demander s'il ne s'agit pas d'une injustice du fait que toutes les écoles auront les mêmes examens et n'ont pas toutes eu la chance de suivre le programme? 

« C’est un problème datant depuis l’avant avènement des gangs. Ces derniers ne font qu'aggraver la situation », répond l’ancien président du comité de gouvernance au Partenariat Mondial pour l’Éducation, M. Manigat. Il informe qu'il y aura des « politiques d'évaluation » pour éradiquer ce déséquilibre au niveau des examens.

Mais ce n'est pas tout. Comme mesures prises par M. Manigat pour sauver l'année académique, il est important de signaler que des émissions à caractère instructif, à en croire ses propos, seront diffusées durant deux à quatre heures sur la station de Radio Nationale d'Haiti "102.1".

« On ne peut utiliser la fréquence "102.1" à cause de l'installation qui n'est pas encore mise au point. On utilisera donc "105.3", précise le titulaire du MENFP durant son intervention. « Comment cela va-t-il être possible ? Est-ce que vous avez prévu le problème d'électricité, de récepteurs, de temps de disponibilité ? », a demandé le journaliste.

« C'est une mesure rapide prise pouvant aider à une "compensation de l’apprentissage" pour les élèves qui n’ont pas eu la chance de voir l’essentiel du programme, elle n'est pas encore évaluée », a soutenu Nesmy Manigat. Celui-ci fait savoir également qu'il y aura une « flexibilité » au niveau de la disposition pour que tous les élèves soient reçus dans n'importe quel centre d’examens ».

« Il suffit que l'élève s'identifie et on lui donnera accès à la salle d'examen », a informé le ministre Manigat.

Par ailleurs, le ministre a pris le soin d’annoncer qu' « une réouverture timide » des classes au niveau de Martissant, zone occupée par des gangs armés, est prévue pour l'année académique prochaine. Décision jugée imprudente par le présentateur Robenson Geffrard.

 

Par Gazette Haïti

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jun 30, 2022
Pour le jeudi 30 juin 2022, le taux de référence est fixé à 113,20 gourdes pour 1 dollar américain.  

Sport