PubGazetteHaiti202005

Le CSPJ demande à la Direction de l'Inspection Judiciaire d'ouvrir une enquête sur le magistrat Garry Orélien autour des révélations du RNDDH

Le juge Garry Orélien

Le juge Garry Orelien chargé d’enquêter sur l’assassinat de Jovenel Moïse, qui d’ailleurs s’est dessaisi de l’affaire, est dans la tourmente.  À travers une correspondance en date du vendredi 21 janvier adressée au Directeur de l'Inspection Judiciaire, Me Sonel Jean-François, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) instruit ce dernier de prendre des dispositions nécessaires pour entendre le juge d'instruction du dossier relatif à l'assassinat du Président Jovenel autour des dénonciations du Réseau National de Défense des Droits Humains ( RNDDH). Selon la lettre adressée, il est demandé au Directeur de soumettre son rapport le plus rapidement possible. 

Alors que le juge instructeur Garry Orélien a officiellement  annoncé vendredi son dessaisissement du dossier de l'assassinat du feu Président Jovenel Moïse, le Magistrat instructeur vient de faire l'objet d'enquête de la CSPJ autour des révélations du RNDDH.

Dans une lettre adressée au Directeur de l'Inspection Judiciaire, le CSPJ demande à ce dernier de prendre des dispositions nécessaires pour entendre le magistrat instructeur Garry Orélien dans le cadre du dossier de l'assassinat du Président Jovenel Moïse. Selon la lettre, il est demandé au Directeur de soumettre son rapport dans les meilleurs délais.

« Monsieur le Directeur, je vous instruis dès réception de la présente, de prendre les dispositions nécessaires pour entendre le magistrat Garry Orélien, juge d'instruction en charge du dossier relatif à l'assassinat du Président de République Jovenel Moïse autour des dénonciations du RNDDH », peut-on lire dans la correspondance adressée au Directeur de l'Inspection Judiciaire, Me Sonel Jean-François et portant la signature du Secrétaire Technique du CSPJ, Jean Robert Constant.


Soulignons que suivant les révélations du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), le Magistrat Garry Orélien aurait reçu des pots-de-vin pour lever  l'interdiction de départ émise à l'encontre d'une personnalité dont le nom a été cité pour s'être entretenue avec l'un des individus indexés dans cet assassinat.

 

 

 

Par Fenel Pélissier

Category

Politique

Culture

Economie

0 comments
Post on May 16, 2022
Dans les locaux du Ministère de l’Économie et des Finances, le gouvernement haïtien a lancé lundi les travaux de préparation du Budget national pour l’exercice fiscal 2022-2023.

Sport