PubGazetteHaiti202005

Dossier Constitution/Elections: la diaspora haïtienne pourra voter au référendum et aux prochaines élections, selon le consul général d’Haïti à Santiago James Jacques 

James Jacques, Consul Gnle Santiago

Des dispositions sont actuellement en cours au niveau des différentes représentations diplomatiques d’Haïti à l’étranger en vue de permettre aux membres de la diaspora haïtienne de participer au référendum pour doter le pays d’une nouvelle Constitution et de faciliter leur participation aux prochaines élections à partir de leur pays de résidence. 

L’information est confirmée par le Consul Général d’Haïti à Santiago de los Caballeros, James Jacques indiquant que des instructions formelles ont été passées, en ce sens, aux chefs des missions diplomatiques d’Haïti a l’étranger par le Ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, Claude Joseph.

Les autorités haïtiennes semblent accorder une grande importance à la participation des membres de la diaspora haïtienne au référendum et aux prochaines élections, tant comme électeur que candidat. Après le congrès de la diaspora sur la Nouvelle Constitution, organisé du 14 au 16 janvier derniers à l’initiative du Ministère des Haïtiens Vivant à l’Etranger, le gouvernement est en train de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de permettre aux membres de la diaspora haïtienne de participer à ce vote populaire, prévu le 25 avril prochain, pour doter le pays d’une nouvelle Constitution. Ces mesures visent également à faciliter la participation aux prochaines élections des haïtiens évoluant en terre étrangère, selon le Consul Général d’Haïti à Santiago de los Caballeros, James Jacques.

L’anthropo-sociologue informe que des instructions formelles ont été passées, en ce sens, aux chefs des missions diplomatiques d’Haïti par le chancelier haïtien, Claude Joseph. Elles concernent notamment des mesures visant à accueillir des séries de formation par l’Office Nationale d’Identification et le MHAVE à l’intention des préposés des consulats afin de fournir la Carte d’Identification Nationale à ces compatriotes, précise M. Jacques. Il rappelle que le dossier de l’identification des haïtiens vivant de l’autre côté de la frontière a été abordé lors de la dernière rencontre entre les présidents haïtien et dominicain, respectivement Jovenel Moise et Luis Abinader.

M. Jacques se réjouit du fait que c’est sa circonscription consulaire en l’occurrence Santiago de los Caballeros qui accueillera la première délégation dans le cadre de cette formation qui concerne également les autres pièces d’identité comme le passeport, l’acte de naissance et l’extrait des archives. « La participation de nos compatriotes vivant à l’étranger à ces deux événements ne sera que justice envers ces derniers », estime le diplomate. L’ex-étudiant de la faculté d’ethnologie insiste sur la nécessité de favoriser l’intégration des membres de la diaspora dans la vie politique du pays tout en soulignant l’importance de leur contribution dans l’économie nationale. James Jacques en a profité pour réitérer sa détermination de continuer à assister les haïtiens évoluant à Santiago de Los Caballeros.

Si ce projet de nouvelle Constitution est entériné, il consacrera le droit de vote à distance des membres de la diaspora haïtienne leur permettant finalement de s’impliquer dans le choix des dirigeants du pays, dans le cadre d’un processus électoral. Suivant le calendrier publié le 7 janvier dernier par le Conseil Electoral Provisoire, les élections au niveau des collectivités territoriales, des législatives et présidentielles devraient se tenir entre septembre et novembre 2021. Le Référendum pour l’approbation de la nouvelle Constitution est prévu le 25 avril 2021 tandis que le premier tour des législatives et de la présidentielle est programmée pour le 19 septembre de la même année.

 

 

 

Par Par Diego O. Charles

Category

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport