PubGazetteHaiti202005

Les hommes d’affaires Marc Antoine Acra, Carl Braun et Jean-Marie Vorbe sanctionnés par le Canada

.

Le Canada vient de sanctionner Les hommes d’affaires Marc Antoine Acra, Carl Braun et Jean-Marie Vorbe. Dans un communiqué de presse paru tôt ce jeudi, le Canada dit avoir des raisons de croire qu’ils attisent la violence et l’instabilité en Haïti.

Cette annonce a été faite alors que le premier ministre Ariel Henry vient à peine de rencontrer le premier ministre canadien Justin Trudeau. Lors de cette rencontre, ce dernier a annoncé que 3 autres personnes ont été ajoutées à la liste des sanctions canadiennes sans en préciser les noms.

C’est à travers un communiqué de presse que le Canada a annoncé l’identité des 3 hommes d’affaires. Il s’agit de Marc Antoine Acra, Carl Braun et Jean-Marie Vorbe.

« Ces personnes seront interdites de territoire au Canada en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés et feront l’objet d’une interdiction générale de transactions », écrit la chancellerie canadienne qui dit avoir « des raisons de croire que ces personnes attisent la violence et l’instabilité en Haïti en se livrant à des actes de corruption et  d’autres actes criminels, et en permettant aux gangs armés de mener des activités illégales qui terrorisent la population et menacent la paix et la sécurité en Haïti. »

Le Canada renouvelle son engagement de continuer de soutenir les efforts visant à répondre à la crise qui sévit en Haïti. « Le Canada demeure solidaire d’Haïti et de son peuple et estime que les sanctions constituent un outil important dans le cadre de l’approche multidimensionnelle visant à remédier à la situation politique en Haïti. Nous continuons d’exhorter la communauté internationale à se joindre au Canada pour faire pression sur les personnes qui contribuent directement à la violence et à l’instabilité qui règnent en Haïti », a déclaré Mélanie Joly, ministre des Affaires étrangères cité par le communiqué de presse.

Depuis novembre 2022, le Canada a imposé des sanctions à l’encontre de 28 citoyens haïtiens en vertu de la Loi sur les mesures économiques spéciales. Toutefois, l’on  se questionne sur les réels impacts de telles mesures sur l'insécurité.

 

 

 

Par: Daniel Zéphyr

Politique

Culture

Economie

Post on Jul 08, 2024
La Citibank mettra fin à ses opérations en Haïti en raison d’une demande faible de la part des clients institutionnels et d’une baisse de l’activité bancaire internationale, mettant ain

Sport